Cinq moteurs sous les 100 g de CO2 : commandes ouvertes pour la nouvelle Opel AstraAérodynamique au top : des CX plus faibles pour réduire les consommations

New Astra

Rüsselsheim. La nouvelle Opel Astra fera sa première apparition publique au Salon automobile international de Francfort (IAA, du 12 au 22 septembre). La limousine cinq portes (tarif à partir de 22 900 €, prix de vente conseillé TTC) et le Sports Tourer (à partir de 23 800 €) sont maintenant disponibles à la commande et sont proposés en finition GS Line, Elegance, Ultimate et Edition. Cette nouvelle Astra est plus efficiente que jamais, puisqu’elle arrive à réduire jusqu'à 21% ses émissions de CO2. Cinq des sept combinaisons de groupes motopropulseurs parviennent même à passer sous la barre symbolique des 100 g en ce qui concerne les émissions de CO2 par kilomètre parcouru (selon NEDC1). Grâce à sa génération complètement nouvelle de moteurs et de transmissions, l’Opel Astra se pose en référence dans le domaine des émissions, se plaçant au sommet de la catégorie compacte.

Ultramodernes, les moteurs essence trois cylindres et diesel de l’Astra lui confèrent de bonnes performances, tout en faisant preuve d’un comportement très agréable et d’un fonctionnement silencieux. Un arbre d’équilibrage contrarotatif placé dans le bloc des moteurs trois cylindres se charge de compenser les vibrations. Coté transmissions, la nouvelle Astra joue aussi le confort et la réduction des consommations. Dès la motorisation de base, la boîte offerte en série est à six vitesses. Pour encore plus de confort, Opel propose une nouvelle transmission automatique variable en continu et une boîte automatique 9 vitesses aux passages très fluides.

New Astra

Un travail poussé en soufflerie a permis d’apporter une contribution significative à la réduction des consommations et des émissions de CO2. Avec un CX de 0,26, le Sports Tourer appartient aux breaks les plus fluides du monde, alors que la cinq-portes domine la catégorie des berlines à hayon avec un CX de 0,26. Ainsi, la nouvelle Astra est une des compactes les plus aérodynamiques du marché.

Les trains roulants déjà dynamiques de l’Astra ont encore été améliorés. De nouveaux amortisseurs augmentent le confort. Le châssis dynamique optionnel dispose d’amortisseurs plus fermes, d’une direction plus directe et d’un essieu arrière à parallélogramme de Watt.

Grâce aux technologies de réduction des émissions les plus modernes, comme le montage d’un filtre à particules essence (GPF) et d’une réduction catalytique sélective (RCS) sur les diesels, les nouvelles motorisations de l’Astra répondent déjà à Euro 6d. Les moteurs diesel et essence tout alu sont équipés en série d’un système Stop/Start pour économiser le carburant. La nouvelle Opel Astra reçoit également de nombreux équipements évolués, qui vont des nouvelles caméras avant et arrière jusqu’au bloc compteur numérique, en passant par une nouvelle génération d’appareils d’infodivertissement. Le système d’appel d’urgence e-Call est également de la partie. Dans la console centrale, un chargeur par induction est proposé en option pour recharger les smartphones compatibles.

Champions du rendement : jusqu'à 21% d’émissions de CO2 en moins

La remarquable sobriété de la nouvelle Astra tient essentiellement à l’arrivée des nouveaux moteurs essence et diesel turbo, aussi vifs qu’ils sont économiques.

Très compacts, les trois-cylindres turbo essence sont disponibles en 1,2 et 1,4 litre. Avec des puissances allant de 81 kW (110 ch) à 107 kW (145 ch) et un couple maxi de 195 à 236 Nm, ils parviennent à un excellent équilibre entre performance et sobriété (consommations NEDC1 : urbaines 6,4-5,2 l/100 km, extra-urbaines 4,2-3,8 l/100 km, mixtes 5,0-4,3 l/100 km, 116-99 g/km de CO2 ; WLTP2 mixtes : 6,2-5,2 l/100 km, 142-119 g/km de CO2 ; chiffres provisoires). La nouvelle Astra 1.2 Direct Injection Turbo est dotée d’une boîte manuelle à six vitesses, tandis que l’Astra 1.4 Direct Injection Turbo est disponible exclusivement avec une nouvelle transmission variable en continu. L’intégration d’un collecteur d’échappement refroidi par eau dans la culasse contribue à une mise en température rapide du moteur, ce qui réduit les émissions après un démarrage à froid. Tous les moteurs essence disposent d’un calage variable et pèsent jusqu’à six kilos de moins que les trois-cylindres précédents. Le moteur essence Turbo 1,2 de 96 kW (130 ch) émet environ 21% de CO2 de moins que le modèle précédent comparable. Classique chez Opel : l’excellent comportement en reprises des moteurs essence. A 1.500 tr/mn, 90% du couple maxi sont déjà disponibles moins de 1,5 seconde après avoir appuyé sur la pédale d’accélérateur.